L’Opéra Bastille, l’opéra du 21e siècle
Façade de l'Opéra Bastille - Crédit photo : Sébastien Gouillard

L’Opéra Bastille, l’opéra du 21e siècle

Installé à l’emplacement de l’ancienne gare de Paris-Bastille, l’Opéra Bastille est, avec l’Opéra Garnier, l’une des deux salles constituant l’Opéra de Paris.

entrée-administration-opéra-Bastille
L'entrée de l'Administration de l'Opéra Bastille - Crédit photo : Sébastien Gouillard

Historique

Le projet de salle de l’Opéra Bastille est très différent de toutes les constructions antérieures de l’Opéra. En effet, il ne s’agit pas de remplacer une salle disparue, mais d’anticiper les besoins de l’Opéra au XXIe siècle.

Au début des années 1980, le Palais Garnier présente plusieurs inconvénients : un nombre trop faible de spectateurs qui génère trop peu de recettes par rapport aux coûts d’exploitation importants.

En 1981, le président de la République nouvellement élu, François Mitterrand décide de construire un Opéra « moderne et populaire ». La place de la Bastille fut choisie : pour sa dimension symbolique dans le cadre du bicentenaire de la Révolution Française. Mais aussi pour rééquilibrer la géographie des théâtres parisiens, principalement localisés dans l’Ouest.

Inauguré le 13 juillet 1989, l’Opéra Bastille devient la plus grande scène existante.

La visite

La salle de spectacle

À l’image de l’ensemble de l’Opéra, la salle de spectacle allie élégance et modernité. Sa capacité est de 2745 spectateurs. Toutes les places bénéficient d’un confort visuel et acoustique optimal.

salle opéra bastille
La salle - Crédit photo : Sébastien Gouillard
salle opéra bastille
La salle de l'Opéra Bastille depuis la scène - Crédit photo : Sébastien Gouillard

La scène

45 mètres de haut, 30 mètres de large et 25 mètres de profondeur !
Les dimensions exceptionnelles du plateau permettent de stocker les décors de plusieurs spectacles sans les démonter, et donc de donner jusqu’à cinq productions en simultané.

La scène est constituée de 9 élévateurs permettant de créer plusieurs niveaux, posée sur 3 élévateurs principaux assurant l’arrivée des décors depuis le sous-sol.

scène opéra bastille
La scène de l'Opéra Bastille - Crédit photo : Sébastien Gouillard

La salle Gounod

La scène de répétition est la réplique exacte de la scène principale avec une fosse d’orchestre et une isolation phonique remarquable. Ainsi, l’Opéra Bastille fait partie des rares théâtres qui permettent aux artistes de répéter dans des conditions identiques à celles des représentations.

salle gounod opéra bastille
La salle Gounod de l'Opéra Bastille - Crédit photo : Sébastien Gouillard

Les ateliers

Ils s’étendent sur 8000 m2 et comptent plus d’une centaine d’artisans qui réalisent quotidiennement les somptueux décors, costumes et accessoires. L’atelier peinture, d’une superficie de 750 m2, est niché sous les toits. Mais aussi l’’atelier sculpture qui crée statues, murs de briques ou animaux, tous plus vrais que nature.

atelier décors opéra bastille
L'atelier décors - Crédit photo : Sébastien Gouillard
atelier peinture opéra bastille
L'atelier peinture - Crédit photo : Sébastien Gouillard
atelier sculpture opéra bastille
L'atelier sculpture - Crédit photo : Sébastien Gouillard

Le 6e dessous

6e dessous
Plan du 6e dessous - Crédit photo : Sébastien Gouillard

Situé à 25 mètres sous la scène, le 6e dessous est le cœur du bâtiment. D’une superficie de 5000 m2, il rend possible l’assemblage et le démontage des décors. Il accueille un ascenseur de 400 m2 permettant de faire remonter sur scène, en quelques minutes seulement, jusqu’à 800 tonnes de décors.

Grace à ces innovations, l’Opéra Bastille le seul théâtre au monde où l’on peut répéter et jouer plusieurs spectacles simultanément. 

ascenseur 6e dessous
L'ascenseur - Crédit photo : Sébastien Gouillard
stockage décors
Les espaces de stockage des décors - Crédit photo : Sébastien Gouillard

Infos pratiques

  • Adresse : Place de la Bastille – 75012 Paris
  • Métro : Bastille (lignes 1, 5 et 8)
  • Site internet
Merci de partager

Laisser un commentaire